Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les poèmes de Blanche Maynadier

L’Oiseau Bleu

29 Juillet 2013 , Rédigé par MARTIAL PIERRE

3460421281_5fa2ef6cb3.jpg

 

Blanche Maynadier (1923-2004) est un écrivain et femme de lettres française. Née dans le petit village Jurassien de Molay, très tôt orpheline de père et de mère, elle travaille dès  l’enfance comme paysanne, puis dès ses quatorze ans comme ouvrière à Paris. Autodidacte, elle découvre la poésie et la littérature, par ses lectures de Lamartine et Musset. Elle se tourne dès lors vers une poésie chantante et versifiée.

Auteure de nombreux recueils de poèmes : Chants visuels, Messidor, À l'ombre d'un figuier, Fructidor, … Elle est aussi l’auteure d'une trilogie autobiographique L'École des Champs, Le ciel de Paris, Le temps d'Écrire.

                  

   

 

   

         Quand vient le temps d’écrire, on ne peut plus se taire

        Les souvenirs enfouis viennent à la surface

Et donnent à penser…On pense à sa jeunesse,

On pense à ses amours, à ses amis perdus,

A ce que fut sa vie.

 

Une plume à la main on aligne des mots 

Et chacun prend sa place en entrant dans l’écrit.

Parmi tout ce qui fut, il faut pourtant choisir !

Tout ne peut être dit.

 

Il y a des secrets que l’on veut retenir,

Il y a des regrets que l’on garde pour soi

Et tout ce que le temps a sans doute effacé !

Et puis les rêves fous…

 

L’important c’est d’écrire en y prenant plaisir,

Sans s’arrêter pourtant quand surviennent les larmes…

On ne rit pas toujours, mais le temps passe vite

Et l’on ne s’ennuie pas…

 

On écrit pour laisser un petit rien de soi,

Moins muet qu’une tombe, au jour du grand départ…

Si un bel oiseau bleu veut m’offrir un plume !

Vous me lirez demain.

 

 Blanche Maynadier

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Danielle 06/08/2013 21:37

"Quand vient le temps d'écrire, on ne peut plus se taire", comme ces mots sont justes. Quand on a la chance de posséder le don d'écrire et que l'on ressent une émotion forte, les mots jaillissent
du coeur comme une source fraiche, simplement, sans artifices chez Blanche pour notre plus grand plaisir. Les souvenirs trop longtemps enfouis se libèrent enfin et la vie renait sous la plume, même
si tout ne peut être dit. Ce poème est très beau, très vrai. Merci Martial, bises du Sud. Danielle

Harmonia 02/08/2013 08:33

C'est tellement joliment dit ! Notre chère Blanche savait toucher les cœurs avec des mots simples, sans emphase, sans prétention. Son texte me parle, car il résume très bien, le passé et ses
frustrations... Mais Blanche garde toujours une porte ouverte à l'espoir...