Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les poèmes de Blanche Maynadier

Mon premier bal

21 Juin 2012 , Rédigé par MARTIAL PIERRE

     2996620075_39f2d963d8.jpg                  

 

 

Dans mon cœur passe un souvenir

Qui me rappelle une musique

Etrange et combien nostalgique,

Mystérieuse et romantique,

Je retrouve mon premier bal

Et près de moi passe un visage .

 

Mais, qu’a-t-il  bien pu devenir

Ce beau garçon si dynamique

Qui s’amusait de ma panique

En se montrant fort et cynique ?

Son regard me faisait si mal !

Je rougissais sous son langage…

 

Il m’embrassait tout à loisir ;

Ses mains couraient sur ma tunique

Avec des gestes impudiques.

Tout son être était diabolique ;

Je le pensais très immoral

Mais je n’étais que fille sage … 

 

Sans regret je l’ai vu partir

Et maintenant, c’est drolatique,

En retrouvant cette musique,

Je le revois  bien  sympathique…

Quand parfois je pense à ce bal

Je me dis, c’était le bel âge.

                

Blanche Maynadier

Lire la suite

Le moulin à café

11 Juin 2012 , Rédigé par MARTIAL PIERRE

 

 

 5499652257_c8dab476a0.jpg

 

Ce moulin à café qui dort dans un placard,

N’est pas très satisfait de sa vie à l’écart

Il ne mouline plus, le progrès en est cause

Mais il rêve en secret de faire quelque chose.

 

Il voudrait qu’on le serre entre de chauds genoux

Et broyer de ses dents, des grains ou des cailloux ;

Pincer contre la chaise une cuisse dodue

Ou tourner à l’envers sans nulle retenue.

 

Son ronron familier n’est plus qu’un souvenir…

Mais pour lui j’entrevois un nouvel avenir.

Demain il revivra dans un lieu sympathique

On le regardera, comme un objet magique

 

Je connais un musée, un coin de paradis

Où tous les vieux moulins deviennent des amis !

Chacun à sa façon y conte son histoire

Heureux d’être sorti d’un trop long purgatoire.

 

Mon vieux moulin Peugeot dira qu’il vient du Doubs

Il montrera sa flèche et ce lion de chez nous …

Ce vaillant serviteur à sa place au musée

Il n’y a pas pour lui, plus belle destinée.

 

                                                                               Blanche Maynadier

Lire la suite